English Français

Formulaire de recherche

INSCRIPTION NEWSLETTER

Accueil > Nos racines

Nos Racines

Depuis sa date de création par M. Arsène GAUTHEY en 1957, la Société GAUTHEY n'a cessé de progresser. Pour répondre aux nombreux besoins, GAUTHEY AUTOMATISMES a été créé en 1992, avec pour objectif : se consacrer aux technologies de pointe.

Aujourd'hui

GAUTHEY AUTOMATISMES compte plus d’une quarantaine de collaborateurs, ingénieurs, techniciens, monteurs câbleurs qui, grâce à leurs compétences et de nombreux plans de formation, sont devenus très performants dans beaucoup de domaines comme l’informatique et l’électricité industrielle, la supervision et la gestion de process, la commande numérique, la régulation, le pesage dosage, l’intercommunication, la vidéo surveillance et les réseaux.

L’organisation par métiers a ouvert de nouveaux horizons et aujourd’hui GAUTHEY AUTOMATISMES réalise près de 60% de son chiffre d’affaire à l’International (Europe, Amérique du Nord et du Sud, Afrique et Asie) principalement au travers de grands groupes. Les domaines d’activité les plus porteurs à ce jour sont l’Environnement, la Sécurité, les Plateformes automatisées, les Equipementiers pour l’automobile, les engins spéciaux, la Mécanique automatisée, pour n’en citer que quelques uns.

Et maintenant la troisième génération est arrivée aux commandes avec la volonté de faire progresser l’Entreprise et continuer ainsi cette belle histoire familiale commencée il y a plus de 50 ans par Mr Arsène GAUTHEY le fondateur.

1992

C’est décidé, nous allons créer deux Sociétés :

La Sté GAUTHEY ELECTRICITE (site web : www.gautheyelectricite.com ) qui restera « aux chaumottes » jusqu'à l’année 2000, et la Sté GAUTHEY AUTOMATISMES, qui est toujours au même endroit.

La Sté GAUTHEY AUTOMATISMES dirigée par Marc GAUTHEY poursuit son développement dans différents secteurs d’activité, ou plutôt dans différents métiers, comme l’agroalimentaire, le traitement de l’eau, les câbleries, la mécanique lourde, et bientôt une première affaire à l’export en Angleterre dans le domaine de la sidérurgie.

Les Médias s’intéressent à nous et nous font l’honneur de plusieurs reportages au niveau régional et même national.

1979

Arsène GAUTHEY a alors 65 ans et il prend une retraite bien méritée.
Il peut être fier de son œuvre et son pari est réussi !

La succession est assurée par ses deux fils Guy et Marc qui deviennent les nouveaux dirigeants avec la lourde tâche de continuer cette belle aventure et de faire prospérer l’Entreprise familiale.

Un an après l’entreprise s’installe « aux chaumottes » dans des locaux mieux adaptés et qui subiront de grosses transformations au fil des ans.
Elle compte alors une vingtaine de collaborateurs avec des compétences affirmées dans divers domaines.

Deux secteurs vont alors se créer naturellement avec d’une part l’électricité générale pour le Bâtiment et l’Industrie, et d’autre part un nouveau créneau qui concerne les automatismes Industriels.

Chaque secteur se développe, mais l’automatisme a le vent en poupe et de nouveaux Clients, principalement des constructeurs d’ensembles mécanisés, vont faire appel à l’Entreprise.

C’est aussi le début des « automates programmables » et l’entreprise excelle dans ce domaine à la pointe du progrès.
Les réalisations d’abord régionales deviendront très vite nationale.

1958

Lors de la fermeture des Mines des Thélots, Mr Arsène GAUTHEY décide de créer son Entreprise

« Electricité GAUTHEY et Fils »
au 2 de la rue de Paris à Autun.

Avec trois enfants, un vélo et une caisse à outils, il fallait un certain culot, mais Arsène GAUTHEY avait du courage à revendre et il connaissait formidablement bien son métier. L’avenir lui donnera raison !

Ses premiers Clients furent entre autres les Mines, la SNCF, les chaussures ROC, et bien sûr le Bâtiment qui marchait très bien à cette époque. L’Entreprise d’Arsène GAUTHEY s’étoffe petit à petit et elle compte une dizaine de compagnons au moment du déménagement de l’atelier rue de la Croix Blanche.

A cette époque, ses deux fils, Guy puis Marc, ont déjà rejoint la Société et l’activité ne cesse de se diversifier. L’électronique a fait son apparition et les cartes sont développées manuellement avec les moyens du bord. Les réalisations sont de plus en plus complexes pour des Entreprises qui étaient les fleurons de l’époque comme par exemple SOTRADIP (Alimentation pour le bétail), RONIS (fabricant de serrures), IDEAL STANDART qui comptait environ 1000 personnes (fabrication de radiateurs de chauffage en fonte), les Etablissements JACQUARD qui possédaient 5 usines (fabrication de vêtements), DIM qui s’appelait alors BEGY (un fleuron Autunois qu’il n’est plus nécessaire de présenter) la Marbrerie GAUTHIER , les Centrales à béton de BCMC, les Carrières et Sablières,les CONSERVES MORVANDELLES, et des Entreprises de Mécanique comme AEB, EMG, SAMOP, etc… Et toujours le Bâtiment avec de belles réalisations.